Corbellange

Corbellange

(03) Noyant-d'Allier - Temple bouddhiste

Un village asiatique...

 

Dans les années 1950, la mine de charbon de Noyant-d‘Allier ferme et la cité est de plus en plus désertée par ses ouvriers. En 1954, les troupes françaises d’Indochine doivent se replier et naissent alors les deux Viêt-Nam qui souhaitent à présent voir partir les anciens colons.

 

Pour faire revivre sa communauté et accomplir un geste de solidarité, la municipalité crée un centre d’accueil pour recevoir les familles franco-vietnamiennes, les enfants de français mariés à des indochinoises qui n’ont jamais vu la France. Vont donc arriver des centaines de rapatriés qui s’installeront ensuite dans les corons, anciens habitats des miniers et s'habitueront jour après jour aux habitudes françaises.

 

L’ancien quartier des mineurs s’est transformé en la Cité de la Brosse. Ce « bourg vietnamien » abrite le lieu de culte des bouddhistes, une pagode érigée en 1983 par la communauté religieuse asiatique pour y pratiquer sa religion. Les plus curieux peuvent découvrir l'intérieur du temple grâce aux bénévoles de la communauté, mais à condition de déposer ses chaussures à l’entrée, comme la tradition l’oblige.

 

​​​Tout autour du temple, de multiples statues décorent le parc. La plus impressionnante : un gigantesque Bouddha doré, de plusieurs mètres de haut, semblable à celles d'Asie. Pour le plaisir des yeux et de l'odorat, les lieux sont aussi parés de jardins où les locaux viennent pour se ressourcer et méditer : lotus, orchidées et pivoines ornent ce magnifique parc où les visiteurs constatent la formidable preuve d'acceptation mutuelle et de solidarité des habitants de Noyant-d‘Allier et d’Asie.

 

 

noyant d'allier 001.jpg

 

noyant d'allier 002.jpg

 

Accéder au site internet



06/07/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 28 autres membres